Infos Analyses : DEMANDE BIOCHIMIQUE EN OXYGÈNE APRÈS 5 JOURS (DBO5)

La matière organique est présente sous forme dissoute et sous forme solide. Sous forme solide, elle constitue une partie des matières en suspension.


Elle est composée d'atomes de carbone associés à d'autres éléments, principalement : l'hydrogène, l'oxygène, et l'azote. Les composés organiques peuvent être naturels ou synthétiques. Ils se décomposent par voie biologique suivant des cinétiques variables. Les produits de dégradation génèrent des composés intermédiaires éventuellement toxiques. Au stade ultime de décomposition, la matière organique est transformée en nutriments : azote, phosphore, gaz carbonique...

 

Ils sont conventionnellement classés en trois grandes familles : les glucides, les lipides et les protéines.

 

 

La matière organique présente dans l'eau provient de diverses sources :


rejets domestiques et urbains,
rejets industriels,
décomposition d'animaux et de végétaux morts,
activités agricoles (épandage, pesticides, fongicides, herbicides...).

 

La quantité de matière organique peut être évaluée par la mesure de la demande biochimique en oxygène (DBO). La DBO représente la quantité d'oxygène qu'il faut fournir à un échantillon d'eau pour minéraliser par voie biochimique (oxydation bactérienne), la matière organique biodégradable. La mesure la plus couramment réalisée est celle de la DBO5, retenue par la Directive Européenne du 21 mai 1991 (Norme AFNOR NF T.90.103). La DBO5 correspond à la demande biochimique en oxygène après 5 jours d'incubation de l'échantillon à une température de 20°C.