Infos Analyses : Coliformes totaux et fécaux

Coliformes totaux :

 

Les bactéries coliformes existent dans les matières fécales mais peuvent également se développer dans certains milieux naturels (sol, végétation). L'absence de coliformes totaux ne signifie pas nécessairement que l'eau ne présente pas de risque pathogène. Le dénombrement par ensemencement en milieu liquide ou par filtration sur membrane concerne un volume de 250 ml ; à l'émergence [1], une eau minérale [2] doit être exemple de coliformes.

 

 

Coliformes fécaux ou thermotolérants :

 

Ces coliformes sont capables de se développer à 44°C alors qu'aucune croissance n'est observée à cette température pour les souches non fécales. La principale bactérie coliforme spécifiquement d'origine fécale est Escherichia Coli (E. Coli). Cette bactérie apparaît toujours en grandes quantités dans les déjections animales et humaines et ne se trouve qu'exceptionnellement dans les sols et les eaux qui n'ont pas été l'objet d'une pollution fécale. Les coliformes fécaux ou thermotolérants constituent un bon test de contamination des eaux par les matières fécales. 

 

Leur dénombrement pour les eaux minérales doit se faire sur un volume de 250 ml ; à l'émergence [1], une eau minérale doit en être exempte.


[1] émergence : une émergence d'eau minérale naturelle est l'endroit où elle est collectée par un ouvrage de captage qui peut être une cavité naturelle aménagée, un puits, une galerie ou un forage.